article 35 droits de l' HOMME

 Article 35 de la constitution du 24 juin 1793.

Le mécontentement gronde, les manifestations se succèdent, la fièvre jaune se propage à travers les villes et campagnes, et devant autant de mal être, la désobéissance civile s'emballe...  Si le point de départ de ce soulèvement populaire des gilets jaunes est la hausse quasi constante des carburants, il est généré par l'accumulation intolérable des injustices sociales . Les partis politiques se succèdent à la tête de l'état pour servir uniquement leur intérêt. La démagogie et les promesses pour obtenir les suffrages et le pouvoir sont maintenant  clairement identifiées comme de viles tromperies. On ne se reconnaît pas dans ceux qui nous dirigent, qui sont le plus souvent des nantis, des pervertis où qui le deviendront. Devant l'inégalité galopante, la succession des scandales fiscaux , les aisances financières et en nature de nos dirigeants, l'écoeurement est à son comble ! 

Les gilets jaunes sont une belle initiative de rassemblement populaire à son sens le plus large du terme, sa bannière n'ayant aucune appartenance politique, religieuse  et raciale . Elle fédère le mécontentement général dans une insurrection pacifique. Sa spontanéité, sa propagation tous azimuts et sans véritable leader peut paraître une faiblesse mais n'est ce pas, au contraire, ce qui fait sa force ! 

Depuis le 17 novembre 2018, le gouvernement semble inflexible et pense que cette vague d'agitation révolutionnaire va s'essouffler peu à peu avec le temps.  Attention au droit de résistance et au second souffle ! Peu de"star" toutes corporations confondues n'ont l'air de soutenir le mouvement, normal me direz vous avec le montant de leur rétribution, pourquoi être solidaire... 

Mon constat est hélas bien sombre depuis un bon nombre d'années :  on nous gave de démesure, on nous formate à toujours consommer et à engendrer des dettes.  Le progrès  nous fait évoluer mais en nous rendant dépendant de lui. Les technologies grandissantes, se substituent peu à peu à notre cerveau et même nos mains, si habiles autrefois, sont reléguées aux touches d'un clavier. L'enseignement scolaire prépare nos enfants à être des adultes consommateurs pour servir à l'idéologie du moment. Tout est fait pour que l'on soit prisonnier du système. Il est temps de prendre conscience de toute cette manipulation permanente, qui nous enferme dans ce régime dénaturé où liberté, égalité et fraternité ont été bafouées et même remplacées par leurs antonymes...

Au fil des jours, l'information et la désinformation tourne à plein régime, créant délibérément de l'incertitude, de la désillusion mais  une motivation décuplée par l'actualité. Restons calmes et lucides est nécessaire pour tenir ensemble et montrer que le"petit peuple" s'insurge "devant l'incapacité de nos dirigeants à comprendre la vie d'en bas...

A la différence De toutes les manifestations auxquelles j'ai pu assister de près ou de loin dans ma vie, celle ci est différente  : elle vient de la convergence des consciences, du PEUPLE...