9N3A1930

 Si elle est considérée comme "la verrue de la cité" par les administrateurs actuelle de la commune de Golbey, elle demeure pour moi un endroit où j'y ai passé plus de 3 ans, de 1975 à 1978, sous le commandement du colonel AMBLARD et du colonel DANIGO . A cette époque le 170 ième RI tournait à plein régime, et son aura était tout autre ! Recréé à Epinal- Golbey le 1er juillet 1964, il a vécu en ce lieu 30 ans sous cette appellation avant d'être dissous. Il sera remplacé par le 1er régiment de tirailleurs en mai 1994, qui en 2005 quittera définitivement la caserne Haxo pour le quartier Varaigne d'Epinal. 

Depuis maintenant plus de 13 ans, les 16 ha du terrain militaire sont livrés à la nature qui reprend patiemment le terrain conquis par l'Homme. Mais si son oeuvre colonisatrice progresse, elle n'est pas à l'origine des dégradations sur le bâti et ses aménagements vandalisés et pillés sans scrupule. La végétalisation se développe à tous azimuts s'octroyant la moindre petite parcelle abandonnée. Les quartiers, les routes et trottoirs sont envahis et dans un avenir proche, ce jeune poumon vert occupera l'espace"aérien" de la caserne oubliée... Le spectacle est poignant car les souvenirs accumulés ici remontent le temps où à l'époque la France semblait encore tourner rond... Je ne connais pas le devenir de ce terrain abandonné par l'Armée, mais quand je vois le désoeuvrement d'une bonne partie de notre jeunesse, je ne peux que condamner la fin du service militaire. Il était à cette époque la suite de l'éducation parentale et la mise en condition vers la vie active... En 13 ans d'inactivité humaine, Dame Nature prouve une nouvelle fois l'efficacité de son pouvoir de réaction et conforte l'idée que l'être humain lui appartient et non l'inverse...

 

9N3A1926 A

 9N3A1868 A

 

9N3A1867 A

 9N3A1872 A

 9N3A1871

9N3A1873

9N3A1874

9N3A1875

9N3A1876

9N3A1877 A

9N3A1878 A

9N3A1879

9N3A1880 A

9N3A1881 A

9N3A1882 A

9N3A1885 A

9N3A1886

9N3A1887

9N3A1889

9N3A1890

 

9N3A1891

9N3A1892

9N3A1894 A

9N3A1896

9N3A1897 A le gymnase

 

9N3A1898 A

9N3A1899 A

 Quel gâchis

9N3A1900 A

9N3A1901

9N3A1904 A

 Le gymnase que j'ai vu construire et où j'y ai travaillé jusqu'à la fin de mon contrat

9N3A1903

Même les couvercles des regards ont disparus !

9N3A1906

9N3A1907 A

9N3A1909 A

9N3A1910 A

 9N3A1911

9N3A1912 A

Le "stade" qui servait de place d'armes...

9N3A1913 A

9N3A1914 A

9N3A1916 A

Certains accés sont désormais fermés à la circulation par la végétation 

9N3A1917 A

9N3A1918 A

9N3A1919 A

9N3A1920 A

9N3A1922 A

9N3A1923 A

9N3A1925

9N3A1926 A

9N3A1929 A

Seule la maison du chef de corps a été réhabilitée

 13340182_10201909053805110_6782561614137936660_o

Le bureau des sports à l'inauguration du gymnase en 1978

13325534_10170 RI 1978

L'équipe de football du 170  de l'époque...