IMG_2899

Mues de processionnaires du chêne

Depuis des temps oubliés quand l'Homme a commencé à retourner la terre pour la cultiver, il s'est  trouvé de nouveaux ennemis. Cette lutte féroce  n'a jamais cessé  et perdure de nos jours avec encore plus de vigueur. Mais quel est donc ce prédateur à l'insatiable appétit ? C'est pour généraliser, la larve des insectes dont l'imago est appelé papillon : LA CHENILLE. 

Cette "boulotteuse" a été combattue depuis le Moyen Âge comme le hanneton, qui à l'état larvaire se nourrit  des racines et mange les feuilles lorsqu'il est adulte . Au 19 ème siècle, le "hannetonnage" était de pratique courante et consistait au ramassage des vers blancs après les labours . La collecte des hannetons adultes étaient aussi pratiquée en secouant les végétaux le matin de bonne heure, ou en milieu d'après midi lorsque l'insecte dort. Ce travail a même été rémunéré 8 centimes le kg. 

La chenille, grande défoliatrice fait partie des animaux que l'Homme a jugée, excommuniée et bannie. De nombreux procès et sentences lui ont été infligés. Des avocats l'ont même représentée et défendue. Les écrits sont nombreux à ce sujet car on attribuait volontiers aux animaux une sorte de responsabilité morale...

Pour ne  citer en exemple que celui là : En 1585 dans la région de Valence les chenilles furent assignées à comparaitre. devant le grand vicaire du diocèse. Défendue par un procureur, la cause fût plaidée et la   sentence prononcée en demandant aux chenilles de quitter le diocèse. Évidemment elles n' obéir jamais à cette décision de justice. Elles furent donc excommuniées. Pour finir, comble de tout on autorisa des processions contre les chenilles et plus tard des lois obligeant l'échenillage...

 t 2005 107 A

t2005 108 A

4U0A2836a processionnaire du pin

NID DE PROCESSIONNAIRES DU PIN

4U0A8167a

DSC01094

DSC05695

4U0A2718 Chenille du Machaon

830J4009a

4U0A2631Aa

Chenille arpenteuse qui se déplace en se pliant et se dépliant comme si elle mesurait son déplacement.