9R4A9812 A

La bonne utilisation d'une tronçonneuse,  est  obligatoirement  indispensable au sol . Dans l'arbre, sa maîtrise l'est encore davantage . Elle est un gage de sécurité et d'efficacité... Son utilisation dans les règles de l'art nécessite un long apprentissage manuel , où les heures de pratique augmente le capital expérience. Le groupe est composé de 5 stagiaires dont le niveau technique spécifique du métier est très disparate. Certains n'ont pratiquement jamais utilisés une tronçonneuse. Connaître" la machine", son fonctionnement, ses organes de sécurité, son entretien, et savoir la démarrer en sécurité constituent la base minimum pour aller plus loin... Dans le travail quotidien, les techniques de billonnage et de coupes au sol comme sur les phases d'ébranchage constituent la partie la plus longue, tronçonneuse en mains. L'abattage, lui ne représente que peu de temps par rapport au façonnage, mais sa judicieuse réalisation contribue  au travail rationnel qui le précède et donc aussi à sa durée... Perdre un peu de temps à l'abattage permet souvent d'en gagner au façonnage. Ne dilapidez pas votre capital santé, le travail est une nécessité mais pour durer, la gestion des efforts se gère au quotidien et sur toute une carrière...

Le groupe est composé de : Anthony BENSACI, Damien BERNARD, Donovan PROUST et Loïc URBAIN.

9R4A9804 A

9R4A9805 A

9R4A9808 A

9R4A9809 A

L'affûtage demande connaissance, technique, précision et concentration... 

9R4A9828

Le prussik réalisé à cet endroit permet de pouvoir maintenir la tension  sans "force humaine".

9R4A9829

   9R4A9830 A   

Bois de tension et bois de compression doivent être assimilés

9R4A9834

 Sécuriser le chantier est la première opération à effectuer... ( l'épicéa penché devrait avoir été abattu)

9R4A9835 A

9R4A9836 A

 

Donovan à l'ébranchage

9R4A9837 AA

L'épicéa du premier plan, penché et appuyé sur ses voisins a été choisi pour sa"gite" importante. Après un lancer de sac à 2/3 de la hauteur du résineux, On remonte la corde de tension à la place du filin, une extrémité de celle ci attaché au dessus du futur cran de chute (par un noeud d'anguille) et l'autre à l'ancrage d'un simple mouflage. L'épicéa esr revenu sans difficulté de l'autre coté, pour être abattu facilement dans la clairière...

9R4A9838 A

 

Loïc : technique d'abattage en 1 fois sur un résineux penché de petit diamètre.

9R4A9840

 

Damien à la réallisation du"plafond" (trait de scie oblique de l'entaille directionnelle).

9R4A9843 A 

Les bourrasques de vent sur un sol détrempé ont mis les épicéas à rude épreuve...

9R4A9844 A

9R4A9845 A

9R4A9848 A

9R4A9858 A

 

Anthony  à l'abattage.