Il est né sur ce grand champ de bataille du 18 août 1870  aux environs immédiat de Gravelotte, Saint-Privat et Chatel Saint Germain. Ce jour là, il "pleuvait de l'acier", tant et si fort que l'expression  "cà tombe comme à Gravelotte" est née de cette densité de balles et d'obus. On l'emploie encore communément lorsque la pluie, la grêle s'abat avec violence mais aussi lorsque des événements imprévus se succèdent... Difficile d'imaginer que ces collines verdoyantes ont été les témoins de cet affrontement sanglant franco-prussien où plus de 10 000 soldats sont tombés... 

9R4A1781

Si le temps sèche les larmes et le sang versé, le HÊTRE DES BATAILLES représente à lui seul le tourment des combats en s'imposant comme un monument vivant de caractère. De part sa taille, sa forme, ses branches basses tentaculaires, ses" marcottes" et ses nombreuses anastomoses il est exceptionnel et procure à celui qui le découvre son coté insolite si particulier...

C'esi le botaniste Pierre KIEFFER (1928-2006) originaire de la région qui l'a baptisé ainsi, en hommage, sans doute, aux combats vécus par notre témoin enraciné. 1870, 14-18 et 39-45 se sont succédés avec toujours plus de violence...A plusieurs reprises il a changé de nationalité suivant l'occupant du terrain contraint et forcé malgré lui...  Les trois points de marcottage lui confèrent une étonnante originalité dont le plus lointain du tronc est à plus de 10 mètres. Remarquable et reconnu il est, mais comme beaucoup de ces géants d'exception, il ne bénéficie d'aucune protection, d'aucune signalitique d'identification et de prévention. Il mérite l'admiration de tous alors ménagez le et évitez s'il vous plait de faire un feu à ses cotés...

9R4A1776

9R4A1779

9R4A1782

 9R4A1784

 anastomose, liant en hauteur les deux troncs.

9R4A1785

9R4A1788 A

9R4A1789

Marcottage d'exception en distance en taille...

9R4A1791 A

9R4A1793

9R4A1794

 9R4A1780

 Marcotte naturelle et puissante

9R4A1796

9R4A1798

9R4A1799

 9R4A1778

9R4A1770

9R4A1787

La ferme de Moscou depuis le hêtre des Batailles... "En 1939, l'armée avait réquisitionné les terrains de la ferme pour en faire un terrain d'aviation...( Propos de Mr Jean STOECKLIN, Maire de Chatel St Germain en 1998).

9R4A1912 localisation hêtre des batailles

Sur cette vieille carte, le hêtre des Batailles est localisé...